Au café de la ville perdue
Auteurs   Anaïs LLobet (Auteur)
Editeur   Les éditions de l'Observatoire
Année Edition   2022
Collation   336 p
Format   19 cm
ISBN   979-10-329-1675-9
Prix   20,00 eur
Langue Edition   français
Sujets   Littérature : France
Chypre
famille
Catégories   Roman Adulte
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSectionEtat
Saint-Arnoult-en-Yvelines 1785370011380 R LLOAdulte / -Sorti - Retour prévu le 17/09/2022
Résumé : Ariana a grandi à l'ombre du 14, rue Ilios. Sa famille a perdu cette maison pendant l'invasion de Chypre en 1974, lorsque l'armée turque a entouré de barbelés la ville de Varosha. Tandis qu'elle débarrasse les tables du café de son père, elle remarque une jeune femme en train d'écrire. L'étrangère enquête sur cette ville fantôme, mais bute contre les mots : la ville, impénétrable, ne se laisse pas approcher. Au même moment, Ariana apprend que son père a décidé de vendre la maison familiale. Sa stupeur est grande, d'autant plus que c'est dans cette demeure qu'ont vécu Ioannis et Aridné, ses grands-parents. Se défaire de cet héritage, n'est-ce pas un peu renier leur histoire'' Car Ioannis était chypriote grec, Aridné chypriote turque, et pendant que leur amour grandissait, l'île, déjà, se déchirait. Ariana propose dès lors un marché à la jeune écrivaine : si elle consigne la mémoire du 14, rue Ilios avant que les bulldozers ne le rasent, elle l'aidera à s'approcher au plus près des secrets du lieu. Page après page, Varosha se laisse enfin déchiffrer et, avec elle, la tragédie d'une île oubliée

Commentaires

Un bien beau roman, qui parle d'exil dans son propre pays, de guerre, de secret de famille qui passe de génération en génération. Chypre en est le décor. On ressent toute la douleur de ses habitants, arrachés brutalement à leurs terres en 1974. Une très belle lecture, forte et émouvante.
Vote: 
4
Average: 4 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire