Fille de joie
Auteurs   Murata, Kiyoko (Auteur)
Refle, Sophie (Traducteur)
Editeur   Actes Sud
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2017
Collation   270 p.
ISBN   978-2-330-07568-2
Langue Edition   français
Langue Origine   japonais
Sujets   Roman japonais
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 1
SiteNuméroCoteSectionEtat
Rochefort en Yvelines 1111767852210 R MUR Adulte / -Disponible à Rochefort en Yvelines
Rochefort en Yvelines 1110857852215 R MUR Adulte / -Sorti jusqu'au 10/07/2020
Contient :
L’histoire que voici se déroule au Japon à l’orée du xxe siècle. À quinze ans, Ichi est vendue au tenancier d’une maison close par ses parents - seule possibilité de survie pour cette famille de pêcheurs. Pas vraiment belle, sauvageonne, l’adolescente parle une langue insulaire proche du chant des oiseaux, mais elle est néanmoins placée dès son arrivée sous la tutelle de la courtisane la plus recherchée du quartier réservé. Devenue l’une de ses suivantes, Ichi reçoit de la part de cette dame des leçons d’élégance, de savoir-vivre, elle est initiée aux rites de la séduction, à ceux de la soumission. Et malgré la violence de leur condition, il se trouve néanmoins en ces lieux une chance inestimable pour les prostituées, une possibilité d’échappées qu’Ichi va saisir : la loi oblige les tenanciers de maison close à envoyer leurs filles de joie à l’école. Assidue, Ichi apprend à lire, à compter, à écrire, elle peut ainsi consigner sa nostalgie, décrire ses peurs quotidiennes. Avec le temps et soutenue par une institutrice, elle prend conscience du pouvoir que lui procure le savoir et, comme d’autres autour d’elle, décide de se rebeller. Un livre marquant, basé sur l’histoire des prostituées japonaises de l’ère Meiji. Un roman émouvant, porté par le personnage d’une adolescente habitée par les coutumes d’une île du Sud de l’archipel et qui va, contre toute attente, découvrir en ces lieux de tourmente l’existence du choix, celle de l’opposition. Car bien au-delà du contexte c’est de la condition féminine que nous entretient ici, comme dans toute son oeuvre, Kiyoko Murata.

.