Frère d'âme
Auteurs   Diop, David (Auteur)
Editeur   Seuil
Année Edition   2018
Collections   Cadre rouge
Collation   176 p
Format   20 cm
ISBN   978-2-02-139824-3
Langue Edition   français
Sujets   Guerre mondiale 1ère : 1914-1918
Folie
Violence
Prix Goncourt des Lycéens 2018
Thèmes   Rentrée littéraire 2018
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
SiteNuméroCoteSectionEtat
Bullion 1049447812011 R DIOAdulteDisponible à Bullion
Prunay en Yvelines 78506 10179 R DIOAdulteDisponible à Prunay en Yvelines
Saint Hilarion L00007299 Adulte / Centrale / AdulteDisponible à Saint Hilarion
Sonchamp 010813 R DIOAdulteDisponible à Sonchamp
Ablis 00017324 R DIOAdulteSorti jusqu'au 30/11/2020
Orcemont 1784640002677 R DIOAdulte / CentraleDisponible à Orcemont
Saint-Arnoult-en-Yvelines 1246257853719 R DIOAdulte / -Disponible à Saint-Arnoult-en-Yvelines
Sonchamp 011211 R DIO GAZAdulteDisponible à Sonchamp
Sonchamp 001535 R DIO ABLAdulteSorti jusqu'au 25/02/2020
Résumé : Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l'attaque contre l'ennemi allemand. Les soldats s'élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d'Alfa, son ami d'enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s'enfuit. Lui, le paysan d'Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l'effroi. Au point d'effrayer ses camarades. Son évacuation à l'Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d'ultime et splendide résistance à la première boucherie de l'ère moderne

Commentaires

Remarquable ! Dans ce court roman un tirailleur sénégalais sombre dans la folie sanguinaire sur un rythme syncope qui rend d'autant mieux ce qui se passe dans la tête du héros qui voit mourir son plus que frère dans l'horreur des tranchées de la guerre 14/18, puis dans un second temps évocation de la vie au village sur un rythme beaucoup plus ample et poétique qui nous interroge d'autant mieux sur le rôle de la France dans ses colonies...
Vote: 
4
Average: 4 (1 vote)

Un texte répétitif et lancinant comme un mantra, comme un chant tribal, une plainte, qui transperce, qui envoûte, qui percute. Un très beau roman ♥
Vote: 
4
Average: 4 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire