Moi, ce que j'aime, c'est les monstres
Titre volume  Moi, ce que j'aime, c'est les monstres N°1
Titre origine  My favorite thing is monsters
Auteurs   Ferris, Emil (Auteur)
Collation   1 vol. (non paginé [416] p.)
Format   27 cm
indice Dewey   805
ISBN   979-10-90724-47-1
Prix   34,90 EUR
Langue Edition   français
Langue Origine   français
Sujets   Journal intime
Bande dessinée
Catégories   BD Adulte
BD Jeunesse
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSectionEtat
Saint-Arnoult-en-Yvelines 1247567853710 BD FER t. 1Adulte / -Disponible à Ponthevrard
Rochefort en Yvelines 1114897852211 BD FERAdulte / -Disponible à Rochefort en Yvelines
Résumé : Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, adore les fantômes, les vampires et autres morts-vivants. Elle s'imagine même être un loup-garou. Le jour de la Saint-Valentin, sa voisine, la belle Anka Silverberg, se suicide d'une balle dans le cœur. Karen qui n'y croit pas, décide d'élucider ce mystère. Elle va découvrir qu'entre le passé d'Anka dans l'Allemagne nazie, son quartier prêt à s'embraser et les secrets tapis dans l'ombre de son quotidien, les monstres sont des êtres comme les autres. Journal intime d'une artiste prodige, c'est l'histoire magnifiquement contée d'une fascinante enfant. Dans cette œuvre magistrale, à la fois enquête, drame familial et témoignage historique, Emil Ferris tisse un lien personnel entre un expressionnisme féroce et l'univers de Maurice Sendak. Journal intime d'une artiste prodige, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres est un kaléidoscope brillant d'énergie et d'émotions, l'histoire magnifiquement contée d'une fascinante enfant. Dans cette oeuvre magistrale, tout à la fois enquête, drame familial et témoignage historique, Emil Ferris tisse un lien infiniment personnel entre un expressionnisme féroce, les hachures d'un Crumb et l'univers de Maurice Sendak.